Salle de Contrôle (Control Room)

Les salles de contrôle ou de supervision (control room) permettent de rassembler en un seul lieu le contrôle des opérations. On les trouve dans de très nombreux domaines :

  • Studio de production
  • Studio de diffusion
  • Traffic aérien
  • Transport (Métro, Tramway, Péages)
  • Centrales de production électrique
  • Surveillance réseau de distribution électrique
  • Centre d’appels d’urgence
  • Data center
  • Salles de commandement militaire

Les personnes travaillant dans ces « control room » sont donc souvent soumises à de fortes contraintes : informations multiples, rapidité de décision, conditions d’environnement difficiles… Bien souvent ces centres fonctionnent 24h/24, 7j/7.

Les enjeux d’une control room

Améliorer l’efficacité et la prise de décision

Les opérateurs doivent pouvoir accéder rapidement aux différentes informations issues de différents systèmes à partir d’un seul clavier/souris. Ils ont aussi besoin de commuter très rapidement d’une application à l’autre. Parfois utilisant des formats audio et video haute définition voir ultra haute définition. Ces besoins d’accès et de commutation sont notamment réalisés grâce aux technologies de switch KVM (Key, Video, Mouse).

Améliorer l’ergonomie et Sécurité

Une « control room » comporte souvent plusieurs zones de travail, chaque zone ayant un ou plusieurs postes de travail. L’environnement d’un poste de travail doit comporter le minimum d’équipements sur table, avec le minimum d’interaction, mais ils doivent être facilement et rapidement accessibles. En somme, Notre partenaire ADDER Technology a beaucoup travaillé sur l’intégration des switch KVM (Key, Video, Mouse) et leur implication dans les aspects cognitifs, environnementaux et ergonomiques de l’espace de travail.

kairos control room

Les serveurs sont isolés dans des lieux fermés et contrôlés, situés en dehors des zones opérateurs afin de minimiser le bruit et la chaleur.

Disposer d’un système évolutif pour un meilleur ROI

Les control room évoluent en permanence, soit par ajout de poste, soit par évolution de la technologie. En effet les interfaces homme-machine évoluent, les résolutions d’écran s’améliorent continuellement passant aujourd’hui de la Haute Définition (HD, 1920 x 1080 pixels) à la Ultra Haute Définition (UHD, 3840 x 2160 pixels). Ces systèmes doivent s’adapter, par exemple, en étant capable de mixer des technologies HD et des technologies UHD sur un même réseau comme le propose la société ADDER Technology avec leurs solutions ADDERLink INFINITY.

Nos solutions pour une salle de contrôle

Les switch KVM

Notre partenaire ADDER dispose de solutions très complètes. En effet, avec plus de 250 produits installés dans le monde entier, et effectuant tout type de déport de signaux :

  • Switch KVM (KVM switch) : un utilisateur accède à plusieurs serveurs à partir d’un unique clavier-souris
  • Déport KVM (KVM extender) : déport à distance (« point à point ») d’un écran-clavier-souris
  • Matrice KVM (KVM matrix) : « x » utilisateurs accèdent à « y » serveurs à partir de leur clavier-souris
  • Remote KVM (KVM remote) : un utilisateur accède à « y » serveurs via le protocole http.
kairos switche KVM stockage haute performance

La matrice KVM numérique traditionnelle est peu à peu remplacée par la matrice KVM sur IP. En effet cette dernière présente de gros avantages :

  • Plus de limite physique sur le nombre d’émetteurs ou de récepteurs : le réseau IP permet d’ajouter facilement un nouvel équipement.
  • Le réseau IP facilite les possibilités de redondance : redondance réseau par double attachement des équipements à 2 réseaux distincts
  • Le réseau IP bénéficie également de toutes les avancées en matière de sécurité, d’amélioration permanente de bande passante, de migration, de mix de technologies. Par exemple sur un réseau IP existant comportant des émetteurs et récepteurs HD, on pourra ajouter des émetteurs et récepteurs UHD 4k.
  • Le management de l’ensemble de la solution est aussi facilité grâce à une interface Web. Celle ci comprend la gestion des utilisateurs, des droits d’accès, téléchargement de nouveau firmware etc…

Les matrices KVM chez ADDER

ADDER enrichit en permanence sa gamme de matrice KVM sur IP ADDERLink INFINITY. La série ADDERLink ™ INFINITY 4000 (ALIF4000) est le premier déport KVM sur IP 4k au monde. Sur une seule fibre, haute performance et transportant 2 signaux vidéo. L’ALIF4000 offre donc une qualité d’image parfaite avec une résolution de 4K 60Hz, avec USB 2.0 et commutation rapide. Entièrement compatible avec la gamme INFINITY existante, prise en charge par le gestionnaire ADDERLink INFINITY (AIM), l’ALIF4000 peut donc être utilisé comme déport point à point, ou s’intégrer facilement dans une matrice KVM plus large. Il permet donc de migrer vers la résolution 4K sans avoir à remplacer un système HD déjà en place.

Serveur PTP conforme aux normes SMPTE 2110

De nombreuses chaines de télévision ou de radio ont des projets concrets qui vont voir arriver l’IP de bout en bout dans les années à venir. Tout comme dans les réseaux télécoms, le transport de la synchronisation est finalement un aspect majeur dans les infrastructures broadcast.

L’industrie audio-vidéo doit progressivement faire évoluer la distribution de signaux vidéo/audio traditionnelle de SDI pour la vidéo et AES pour l’audio vers IP. En premier lieu, pour répondre à ce besoin, SMPTE (Society of Motion Picture and Television Engineers) a défini un ensemble de normes SMPTE 2110. Dont le standard SMPTE 2059 pour la synchronisation sur IP et basé sur le protocole PTP.

kairos serveur PTP

Meinberg, leader des solutions de synchronisation temps-fréquence, s’implique fortement depuis 2014 dans les instances de normalisation liées aux métiers du broadcast et des médias. Partenaire officiel de RAVENNA, Meinberg a rejoint l’association SMPTE en 2015 et AIMS (Alliance for IP Media Solutions) en 2017.

Les nouvelles solutions IMS (Intelligent Modular Synchronization) permettent une rapide adaptation à l’ensemble des industries. Déjà leader des serveurs de temps PTP pour de nombreuses industries, le développement de nouveaux modules générant les signaux audio (DARS) et video (Black Burst) offre désormais une solution idéale pour les studios radio et TV désirant effectuer une migration de SDI vers IP.

Comment se présente la salle de contrôle ?

La configuration de la salle de contrôle favorise l’efficacité des superviseurs et surveillants. Elle soutient les activités du centre. La salle équipe un mur d’écran pour la vidéosurveillance et l’édifice diffuse les images en direct. Chaque surveillant dispose d’un espace de travail individuel. Enfin, Le chef de service coordonne les tâches.

La salle de contrôle s’apparente à un véritable centre de sécurité. Les caméras sont gérées par les chargés de surveillance grâce à un logiciel de gestion de centre de surveillance. Ce logiciel permet aux chargés de choisir les caméras à afficher sur le mur vidéo. Le système de surveillance utilisé est la vidéosurveillance.

La conception de la control room doit donc permettre une vue directe sur le mur vidéo pour les chargés de surveillance et offrir un espace de travail personnel à chacun.

Quels sont le personnel et les équipements de la control room ?

Généralement, nous équipons la salle de contrôle des éléments suivants :

Murs vidéo: Ces grands écrans affichent plusieurs flux vidéo en temps réel pour permettre une surveillance continue des zones sous surveillance.

Postes de travail individuels: Chaque opérateur dispose d’un espace de travail comprenant un ordinateur, plusieurs écrans, un clavier, une souris et parfois un microphone pour communiquer avec d’autres opérateurs ou avec le personnel de sécurité sur le terrain.

Le personnel de la salle de contrôle comprend généralement :

Les opérateurs: Ils surveillent les flux vidéo en direct, signalent les menaces ou les crimes, maintiennent un registre des incidents et ont des compétences techniques et de communication. En bref, ils se forment souvent pour répondre aux situations d’urgence.

Le responsable des opérations: Il supervise les opérateurs, respecte les protocoles de sécurité, gère les situations de crise et coordonne les réponses aux incidents.

Le personnel d’entretien: Ils sont responsables de la maintenance et de la réparation de l’équipement de la salle de contrôle.

Le personnel de sécurité: Bien qu’ils ne soient pas toujours physiquement présents dans la salle de contrôle, ils sont une extension importante de l’équipe. Ils répondent ainsi aux incidents signalés par les opérateurs et effectuent des patrouilles régulières.

L’accès à la salle de contrôle est strictement contrôlé et donc réservé au personnel autorisé. Cela pour garantir la sécurité des informations et des systèmes.